• Coucher de soleil 19 02 2016

     

    Coucher de soleil

    Sa tête s’est un peu calmée

    Son cœur s’est apaisé

    Mais son corps tout entier

    Essaie encore de refuser

    Tant bien que mal

    D’être pris en otage

    Par un être indésirable

    Et elle est seule

    Avec comme amis

    Avec comme compagnons

    le silence et le vent

    Le premier ,avec grand bruit,s’agite

      Sur son visage impassible,

    Mais ne produit pas l'effet qu'il escomptait

    Alors déçu, il se lasse

    Et reprend sa longue course folle vers l’Infini.

    Sur la terre des Hommes,

    Il en est ainsi…

    Pour oublier ses soucis

    elle s'est réfugiée

    Sur la plage depuis peu désertée

    Par les vacanciers

    Et contemple l’horizon

    D’où le soleil surgit

    Inondant d’or le ciel, la mer ,et les nuées

    Le cœur de l’océan bat régulièrement

    Les crêtes des vagues ont des reflets d’argent

    Et presque sans bruit,

    Respectant le silence

    Dans lequel elle s'est plongée,

    En chuchotant des mots apaisants,

    L’écume de celles-ci vient à ses pieds

    Mourir …doucement

    Une armada de pétrels longeant la grève

    Passe tranquillement derrière Elle

    Quelques uns la regardent d’un air étonné

    Trouvant étrange de la voir

    Assisse sur le sable mouillé

    Perdue dans ses pensées.

    Mon dieu si ils savaient…..

     

     

    Yahoo!

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 19 Février 2016 à 08:50

    Bonjour Celiandra,

     

    les bâtisseurs de cathédrales, disaient toujours qu'il faut mourir pour renaitre, pour mieux exprimer ce symbole ils sculptaient dans la pierre un arbre donnant l'apparence d'être mort . Souvent pour revivre il faut laisser mourir en nous ce qui n'a pas vraiment d'importance, qui est en réalité un frein à notre progression, notre ascension . Il est bien beau ce texte, avec son lever de soleil, les vagues, la mer, la plage. Se retrouver avec soi même dans un lieu déserté est bien souvent le meilleur remède à tout. Bien qu'assourdissant, le silence peut nous prodiguer ses conseil en nous chuchotant aux oreilles .

     

     

    amicalement

    claude yes

    2
    Vendredi 19 Février 2016 à 10:26

    coucou céliandra

    que du bonheur en cette photo , un bel horizon marin, du merveilleux ensoleillé , la mer est calme, oh sereine (---) voilà  un tout qui fait du bien et fait voyager nos humains regards

    bonne journée et A+ du troubadour Emmanuel

    3
    Vendredi 19 Février 2016 à 10:35
    Claudine/canelle

    Merci pour ce très beau partage texte /photo 

    Les deux sont en parfaite osmose

    Bises

    4
    Vendredi 19 Février 2016 à 18:01

    C'est une bien jolie photo

    Ce poème est très beau, très bien écrit, on ressent la tristesse du coeur mais la contemplation de la mer peut apporter une consolation

    Bisous

    Am

    5
    jazz-autresrimes
    Samedi 20 Février 2016 à 10:52

    un musical coucou Céliandra

    te proposant sur "jazz" de nouvelles découvertes musicales

    bises et bon w end , A+ du troubadour Emmanuel

    6
    Dimanche 21 Février 2016 à 10:35

    On ne peut tout savoir du silence... mais que cette page est jolie !

    Merci, Celiandra.

    Bisous et douce journée.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :