• Il est ne ce matin 2 02 2018

     

     

     

    je pense que ces  quelques lignes

    que je viens d'écrire

    sont hélas  de plus en plus

    d'actualité

     

     

     

    Yahoo!

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    7
    Mardi 6 Février à 10:39

    Encore un superbe texte ...

    6
    Samedi 3 Février à 21:42

    coucou fée céliandra

    joli poème .

    oh mystère du destin des uns et du destin des autres. Au coeur des tristes guerres ,des joyeuses naissances , mais en des chemins aux parcours délicats ,au coeur de ces conflits  ,oh chemins trop courts parfois pour de jeunes  sourires  ou  de belles étoiles pour d'autres qui grandiront (----) .

    bises et A+ du troubadour

     

    5
    Vendredi 2 Février à 19:29

    Nous n'avons pas tous les mêmes chances en naissant...

    Merci pour cette page et ces pensées vers eux.

    Bisous et douce soirée.

    4
    Vendredi 2 Février à 16:16

    tu traites, très poétiquement des problèmes poignants, comme dans ton texte précèdent, évoquant la pauvreté.

    je ne te connais ,uniquement par quelques messages échanger, mais je pense, que tu es une personne empli d'une grande humanité, et loin de moi l'idée d'user de flatterie, je le pense vraiment. 

    3
    Vendredi 2 Février à 13:48

    C'est une prise de conscience de ce qui se passe dans ce monde de fous

    si l'on regarde l'histoire, ce ne sont que guerres et désespoir

    et pourtant on continue à faire des bébés, et eux je le souhaite du fond de mon coeur, sauront imposer la paix et le bonheur ici bas ! 

    merci à toi pour tes jolis poèmes et ton coeur pur et compatissant

    bisous

    Am

    2
    Vendredi 2 Février à 12:01

    Bonjour Celiandra,

    C'est un poème poignant que tu partages avec nous.

    Comment pourrait-on ne pas être profondément triste et même bouleversé en voyant souffrir des enfants innocents ?

    Comment ceux qui décident des guerres peuvent-ils sans sourciller les regarder souffrir,

    mourir ? Les conduire même volontairement à la mort , parfois, ou à donner eux-mêmes la mort, brisant ainsi à jamais leur innocence ? C'est incompréhensible. Impensable. Et pourtant bien réel. 

    Je pense que ceux qui font et qui ordonnent tout ça ont un voile devant les yeux. Alors prions pour que ce voile disparaisse et qu'ils regardent enfin. Qu'ils voient à travers ces enfants l'enfant qu'ils ont été eux-mêmes un jour et qui sans doute a souffert. Pour qu'ils prennent conscience, enfin, que le mal qu'ils font à ces enfants innocents, ils se le font en même temps à eux-mêmes. Et qu'il existe un autre chemin que ce chemin là. Une autre issue. Une autre voie.

    Envoyons nos pensées d'amour vers tous ces enfants dans la douleur. Nous sommes impuissants face  à ce qu'ils  subissent, à ce qu'ils éprouvent, mais cela au moins nous est possible, leur envoyer des pensées d'amour.

    Belle journée à toi, chère Celiandra.

    Bisous,

    Sérénita

    1
    Vendredi 2 Février à 10:39

    Certains naissent dans le bonheur, entourés de douceur ; d'autres dans un monde cruel, sans paix ni même répit.

    Merci pour ce beau texte, douloureux ...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :