• Peinture: Dans un but Précis 2

     

     

     

     

     

    sur une musique/vidéo de

    Frederic Delarue

     

    Dans un but précis...2

     

    Il s’avère que pour  la toile dont le titre

    S’intitulée 

     «  Dans un  but précis »

    L’histoire ne pouvait s’arrêter ainsi .

    En effet si la petite graine avait germé

     Dans ce monde   intemporel voir Irréel 

    Devenant  un arbre somptueux  

    Ce n’était pas pour rien

    Les grands  Sages de la  Planète Terre

    Ceux-ci même qui y régnaient depuis des millénaires

    Avaient décidé  depuis longtemps

    De son incroyable destin

    Il avait été  programmé dans Le grand Livre  de la Vie

    Qu’il reviendrait  un jour  sur Terre.

    Ce fut donc un autre voyage

    Encore plus périlleux

    Plus  éprouvant  que le premier 

    Qu’il le ramena sur la planète Bleue

    Aussi impensable que cela put être

    Il n’eut  dans sa belle ramure

    Que quelques petites branches de cassées

    Et une dizaine de feuilles déchirées

     

    Il se réveilla  donc un matin

    Désespérément seul

     Au milieu d’un désert brulant

     Entouré  d’immenses falaises

    qui s'élevaient  dans le ciel

    Mais ou donc était  il ?

     Mystère

    La solitude ? il la  connaissait

    Elle ne lui faisait pas peur

    Les ouragans ? Non !

    Le froid glacial 

    Qui le gelait à moitié  ,

    Lorsqu’il était « la haut », non plus

    Il y avait deux choses qui l’inquiétait

    Ce soleil brûlant qui en peut de temps

    allait lui griller    ses feuilles  et ses membres

    Et surtout le manque  d’eau.

    Cette eau si précieuse qui allait lui permettre

     De se maintenir en vie.

     

    Les Grands  Sages lui avaient bien promis

      qu’il ne manquerait de rien

    Mais dans ce milieu encore plus   hostile

    ou il ne voyait aucun signe de vie

    il en doutait sérieusement

    Il avait été choisi soi disant  pour son extrême résistance

    Afin   de repeupler coûte que coûte cette partie de Monde 

     Que Les  humains avaient par avidité

    Cupidité et surtout inconscience,  saccagée

    Il ne restait que ce sable à perte de vue

    Sa tache était immense,  tous le savaient

    Et ils comptaient désormais sur Lui…..Seul

    Arriverait-il  à  faire ce que l’on attendait  de Lui?

    A cet instant point il ne  savait!

     Une chose était pourtant certaine

    Tant que la moindre goutte de sève circulerait dans son corps

    Il n’abandonnerait pas la tache confiée

    et jusqu'à la mort il lutterait

    Celie

     

    toile de 53 sur 35

    peinture acrylique

    pinceau et couteau

     

       Peinture Dans un but Précis 2

     

     

     

    Ciel 

     

      Peinture Dans un but Précis 2

      Peinture Dans un but Précis 2

     

    Yahoo!

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 12 Juin à 12:24

    Que voilà encore de beaux tableaux à ton actif et une jolie poésie qui les accompagne .

    Tu vois c' est si réconfortant de partager , je suis sûre que beaucoup regarde et aime mais ne laisse hélas pas de commentaire , il fait chaud ha ha ha , les gens sont paresseux et moi aussi très souvent ....

    En tout cas merci pour ce beau spectacle , j' aime ton ciel mais aussi le deuxième tableau avec un peu de verdure et plus proche , mais je suppose que c' est le premier qui est repris en dessous ha ha ha .

    Gros bisous marseillais sous la chaleur .

    Renée (mamiekéké) à bientôt .

    2
    Denis Art
    Lundi 12 Juin à 13:58
    Toujours auci beau et poétique félicitations tu ces que j'adore gros bisous la fée
    3
    Lundi 12 Juin à 17:20

    Félicitations pour tes belles oeuvres et pour tes jolis poèmes qui me touchent beaucoup

    Bisous

    Am

    4
    Mardi 13 Juin à 10:39

    Il l'atteindra, c'est certain.

    Bravo pour ton tableau, Celiandra.

    Bises et douce journée.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :