• Poésie: Hyme à la ....29 11 2016

     

     

     

     

     

     

     

     

    En commentaire/ partage avec POPOPOPO

    sur une vidéo de Michel Pépé   

    Hymne d’amour

     

    Les arbres dans les forêts

    Comme ces grands Sages qui peuplent

    Depuis des centaines d’années

    La canopée et dont les immenses têtes

    Finissent par la dépasser

    Mon Ami, sais tu qu’ils parlent ?

    Pour cela il faut les écouter

    Non pas distraitement mais avec attention

    Entendre leurs paroles

    Dont les nuages raffolent

    Et qui poussées par le vent s’envolent

    Faisant le tour de votre Terre….

    Les arbres ?

    Oh ils possèdent une énergie extraordinaire

    Pour la ressentir

    Il suffit de tellement peu…

    S’assoir le dos contre leurs troncs,

    Jeunes ou vieux,

    Fermer les yeux et se laisser bercer

    Tout simplement.

    Sais tu qu’ils adorent les caresses

    Comme celles qu’on prodigue

    Sur leurs plaies souvent,

    boursouflées

    Qui ont tant de mal à cicatriser?

    As-tu senti par exemple la gemme des conifères

      -leur sang –

    qui coulent comme des larmes dorées

    Sur leurs   écorces rougeâtres et craquelées

    Tu vas discrètement   sourire

    et surement rire

    Mais saches l’Ami qu’ils parlent

     Oui oui,tu peux me croire .

    Tu ries ?

    Je m’attendais à ce que tu me prennes

    Pour une folle, une illuminée…

    Mais cela m'importe peu

    Je peux ressentir et entendre tout cela

    Et non pas parce que je suis une simple petite fée.

    Chaque humain avec un peu de concentration

    Peut, un bénéfice énorme, en retirer.

    Les Végétaux quels qu’ils s soient ,recèlent

    Bien des trésors insoupçonnés,

    bien des étrangetés

    force et vitalité

    La plupart des Hommes n’en sont pas conscients

    Ils n’entendent pas les appels de ces arbres,

    Ou de ces fleurs, de toutes ces choses qui les entourent

    De ce que Dame NATURE leur offre 

    Pour les découvrir il suffit là aussi de voir

    mais de voir vraiment !

    De les frôler pour pas les blesser

    De les sentir, et, surtout de les respecter.

    Les survoler d’un regard vide ne sert à rien

    Ni de passer près d’eux, vite fait,

    Ces" choses"  sont des  Etres vivants!!!

    Et alors là se produit le miracle….

    Une douce quiétude s’empare doucement de Toi

    Le bien être t’envahi de la tête aux pieds

    Et tu atteins une sérénité jusqu’alors inconnue…

    Ils partagent avec Toi  cette force sans rien attendre

     Je te confie ici un secret l'Ami  Popopopo

    Jamais au grand jamais

      d’Elle je pourrais me passer

     

    Celie

     

     

     

    Yahoo!

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 30 Novembre 2016 à 07:09

    Une très jolie poésie, merci de ce partage.
    Pas de souci pur répondre à ta question par rapport à FB.
    Bise et bonne journée

    2
    Mercredi 30 Novembre 2016 à 09:20

    Magnifique ce clip !

    J'aime.

    Bonne journée.

    3
    popopopo
    Mercredi 30 Novembre 2016 à 09:50

    passionnée, tendre, vraie

    telle paraît Celiandre

    amoureuse de la Nature

     de la musique éthérée

     

    j'ai parcouru le monde

    et me suis posé

    un tres grand pommier

    me regarde, me protège

     

    et ds sa canopée

    poussent des nids d'oiseaux

     

    guy

     

     

      Le vieux pommier Normand  

     

             Feuillu   fouillu   griffu

      tel apparaît   le vieux pommier

      à cidre ou à croquer   à cidre ou à croquer.

     

      Sourcilleux   ombrageux   philosophe   et bourru

      avec un corps solide de doux géant

      avec un corps solide de doux géant.

     

      Il a toutefois sur le visage de petites verrues,

      du gui sacré comme il se doit.

      Le pommier à cidre est vieux garçon

      le pommier à cidre est vieux garçon.

     

              Mais quelle chevelure !… les tourterelles s’y posent volontiers.

     

      Quant aux vers de peau blancs,

      peinturlurés*   imperturbables   et sérieux        

      deux pics- verts du voisinage lui font toilette à l’occasion.

      Le pommier à cidre est beau garçon

      le pommier à cidre est beau garçon.

     

      En Novembre il devient prodigue

      il laisse tomber ses pommes à tout vent

      sur la pelouse   par terre   partout

      jamais sur les enfants… ni sur le jardinier évidemment.

      Le pommier à cidre est bon enfant

      le pommier à cidre est bon enfant.

     

    La noix de cocotier, dit la légende, plus lourde que pomme il est vrai, possède trois yeux pour mieux distinguer l’imbécile sur qui tomber.  

    Mais les pommes, elles, ne font de mal à personne, et c’est si bon ! Elles sont doux remède, dit   le proverbe anglais : elles chassent docteur et charlatan… 

      

      Centenaire   tutélaire   bienfaisant              …bien pensant ?  

      on y fait bonne et longue sieste

      certaines après-midis d’été…

      Le vieux pommier est grand garçon    

      le pommier vieux est garçon grand. 

     

    *Pour la circonstance, les voilà grimés en punk-cacatoès ! D’une élégance ébouriffée.

     

     

    CONTES DU PETIT JARDIN

     

     

     

    4
    Mercredi 30 Novembre 2016 à 10:10

    C'est un très beau partage, merci à vous deux.

    Les arbres vivent comme nous, ils nous parlent souvent.

    Mais nous n'entendons que ce que nous voulons... hélas !

    5
    Mercredi 30 Novembre 2016 à 16:19

    POPO Dit ha ha ha .

    Merci pour la jolie poésie , j' aime les lire mais pas les faire .

    Gros bisous marseillais sous le soleil .

    Renée (mamiekéké).

    6
    Mercredi 30 Novembre 2016 à 20:41

    C'est un bien beau poème et en effet les arbres parlent... et hélas, j'ai entendu un message de l'un d'eux que j'avais enlacé : il était terrifié car il y avait eu plein d'arbres coupés dans la propriété voisine et il avait très peur que cela lui arrive. J'espère l'avoir rassuré.

    Bisous

    Am

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :