• poésie: Mélancolie

     

     

     

     

     

     

     Mélancolie

     

    Un jour d’automne, je fis sa connaissance, lors d’une ballade en forêt.

    Elle était  assisse à la croisée de deux  chemins

    et semblait m'attendre

     

    A mon approche, elle se leva, étira un immense  corps éthéré,

    couvert de haillons de brume.

    Ce qui m’étonna, c’est qu’il n’y avait aucune  lumière qui l’éclairait

    et pourtant je la voyais ....

    Détournant mon regard de ses yeux immenses et vides, je voulus l’éviter .

    Elle étendit alors ses bras, m’enserra avec douceur   et se lova tout près de mon âme

    En un instant  Elle éteignit d 'un  souffle court,mais puissant

    toute la gaîté que mon être irradiait 

     Incrédule   frissonnante , et inquiète ,

    je continuais ma route, perdue dans mes pensées

    Qui avais-je rencontrer sur ce sentier déserté?

    Qui était-elle?

     

    Au début, Elle se fit toute petite, grignotant un éclat de rire par ci,

     Un sourire par là

    Se rendormant très vite ...repue

     Mais au fils des mois, elle devint de plus en plus présente, gourmande, exigeante.

    Elle attaquait à pleine dents ce de quoi elle se nourrissait :

    le bonheur, la joie,

    La vie, en soi

    Un jour, alors qu’un sourire fugace passait sur mes lèvres ternies

    Elle se réveilla, furieuse.

    De rage elle ébranla mon cœur et devant tant de fougue,

    celui-ci déjà fragilisé se fissura

    Avec une force inouïe, elle y entra, le tortura, dévastant tout sur son passage

    Devant une telle douleur, des larmes roulèrent sur mon visage

     Des sanglots secouèrent de longues heures mon corps malade, mais rien n’y fit,

     Et c’est alors que je compris qu’elle s’en prenait à ma vie.

     

    Si au détour d’un chemin, vous l’apercevez,

     Fuyez  le plus vite possible,  le plus loin que vous pourrez,

    Car cette belle inconnue, sous ses voiles de brume 

    qui est toujours en moi

    s’appelle   MELANCOLIE  

     

     

     

    poésie:( 35) Mélancolie

    Yahoo!

  • Commentaires

    1
    Samedi 13 Juillet 2013 à 09:55

    Et elle se chante aussi !!!

     

    Bonne journée Célie. Bises de nous deux

    2
    Samedi 13 Juillet 2013 à 23:48

    Encore une bien belle description : j'essaierai d'être vigilante ;-).

    3
    Mardi 11 Février 2014 à 10:44

    coucou Céliandra

    joli texte . oh dame mélancolie qui envahie nos coeurs , ne pas la laisser s'installer en nos corps intérieurs mais trouver l'horizon d'un sentiment meilleur

    bises et A+ du troubadour Emmanuel

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :