• Poésie: Nuit obscure

     

     

     

     

     

     

     

     Ces lignes m'ont été inspirées

    Par  le  morceau de

    Nuit obscure

    composé par

    Philkorfutur

    (lien sur You tube )

    autre lien pour : sa page Facebook

    ou vous pourrez retrouver ce morceau

    et bien d'autres tous aussi merveilleux

    les uns que les autres

     

    Dans la nuit obscure

    Surgit du fin fond de l'empyrée

    Un astre  jusqu'ici  inconnu du système solaire

    Il se déplace à la vitesse d'un éclair

    Tout en zigzagant dans le ciel  bleu foncé

    Sa venue  inquiète particulièrement  les étoiles

    Qui s'interrogent sur sa manière de faire,  

    Sur sa brusquerie, son manque de galanterie

    Elles se  protègent du mieux  qu'elles peuvent

    Contre ce "caillou" cet aérolithe

    Qui  les attire inexorablement

    qui  les frôle   sans aucun respect

    Ébouriffant sans regret

    Leurs chevelures  ondulées

    Comble de goujaterie   sans s'excuser,

     Il déchire leurs toilettes  argentées

    Certaines  aux  trois quart dénudées

    Sentent leur fin... inexorablement  arriver

    Dans ce  ciel  maintenant tourmenté

    Il y en aura ainsi combien qui se désagrègeront,

    D'autres, "les filantes," ont pu  s'éloigner

    Mais  voient leurs parents, sœurs ou enfants

    Déchiqueter, brûler carboniser   en un instant

    Cris  abominables interminables,

      Et  pleurs parcourent  de long en large   l'Ether

     Et retentissent jusqu'à la Terre

    Qui se demande, si aux griffes

    De  cet inconscient, ce désaxé

    Elle va pouvoir échapper

    Dans les cieux se succèdent

    Et se succèderont durant des centaines  d'années

    Des pluies  d'étoiles, des comètes comme Halley  

     Dont la chevelure  ou coma

     Est  étincelante  comme des  milliers de diamants

     

     

    Pure fractale: Celiandra

     

      si l'utilisation de cette vidéo ainsi que la Musique de l'Auteur  Philkorfutur

    venait qu'a lui causer le moindre soucis

    qu'il me le dis en via la rubrique contact en bas a gauche

    et j'ôterai   sa vidéo    immédiatement

     

     

    Yahoo!

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 23 Juillet 2016 à 09:09

    La nuit tombe plus rapidement déjà et nous laisse découvrir qu'une infîme partie de ses mystères.

    Bon samedi.

    2
    Samedi 23 Juillet 2016 à 17:10

    C'est une belle poésie que tu nous partage là... et cette musique qui l'accompagne à merveille... Merci Céli :)

    3
    Samedi 23 Juillet 2016 à 18:49
    Merci pour cette pluie d'étoiles si bien adaptée à ton poème, chère Céliandra. Les vieux sont pour nous pleins de mystères...
    Lorraine
    4
    Mardi 2 Août 2016 à 11:24
    un musical bonjour céliandra jolie fractale et beau partage en ce 2 aout 2016 , mon blog 'jazz' fête ses 8 ans bises et A+ du troubadour Emmanuel
    5
    Dimanche 7 Août 2016 à 20:34

    Bonsoir Celiandra,

     

    cette fractale est vraiment magnifique !

    tu devrais aller vois JL CONDOR , il en fait également de vraiment superbe!

    bien amicalement

    claude happy

    6
    Lundi 8 Août 2016 à 20:48

    Bonsoir Céliandra 

    J'aimerais te remercier pour ce partage cela me touche beaucoup

    Très beau texte très recherché 

    Bises et Amitiés 

    Phil

    7
    Agruidd Bruno
    Lundi 27 Mars à 00:44

    Bonsoir Celiandra, merci d'être passée sur mon blog, je vais admirer le tien, bien fourni :il me faudra du temps ! mais à parcourir l'Enchantement , le temps s'efface, fini par ne plus exister  et nos heures terrestres ne peuvent se conjuguer avec l' ephèmère tellement dense de notre (r)évolution créative.

    Alors sur ce blog je reviendrai car j'ai besoin d'évasion  pour mieux revenir à la réalité!

    Mon F.B. :  Bruno Fogliazza.

    J'ai un homonyme en Italie... mais ta baguette te guidera !

    Recois une once de brise..Bruno;

     



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :