• Sous les bombes ...02 03 2016

     

     

    Je pense que ces quelques lignes

    sont d'actualité et j'ai du mal à supporter ce

    QUE TOUS CES " HOMMES "PEUVENT ENDURER

     Au nom de qui de quoi?

     

     

    SOUS LES BOMBES 

    Sous les bombes qui tombent

    Sans cesse vous courrez,

    Pour vous abriter

    Non pas dans un palais

    Mais dans un infect terrier…

    Vous n’avez plus de toit pour vous loger

    LE votre est parti hier, en poussière.

    Et aujourd’hui, sous ce ciel encore plus bleu,

    Sous ce soleil de plomb qui vous brule la peau

    Vous aviez décider de sortir

    Pour enfin nourrir votre enfant.

    Depuis plusieurs jours

    Il n’avait pas mangé,

    Et n’avait pu sucer

    Que quelques gouttes de rosée.

    Elles s’étaient déposées

    Non pas dans une tasse dorée

    Mais sur un vieux couvercle rouillé.

    La peur au ventre, rasant les murs.

    Ne supportant plus son regard atterré,

    Ses lèvres gonflées et desséchées,

    Vous avez fait quelques mètres

    Quand soudain sous vos yeux

    ELLE est tombée, dévastant tout à la ronde,

    Laissant un immense trou fumant ,béant

      là ou était votre cachette

    Là ou vous aviez laissé votre enfant.

    La stupeur passée

    Vous la Mère horrifiée, vous hurlez.

    Vous vous précipitez

    Les pierres, le ciment la poussière

    Vous creusez, creusez

    Avec vos doigts ensanglantés

    Tentant d’extraire de cette tombe

    Votre dernier NE.

    Il n’avait pas 2 ans

    Il n’avait rien fait de mal

    C'était un  petit innocent

    Il ne  demandait qu’à vivre ....seulement

    Il n’avait connu que cette impitoyable guerre

    Entendu que le sifflement  effrayant des bombes

    Quelques fois, dans les nuits un peu plus calmes

    il se réveillait  en hurlant   de peur

    devant ce calme assourdissant

    Cette guerre dure depuis déjà si longtemps.

     

    Messieurs les Gradés

     Messieurs qui voulaient gérer le Monde entier

    tout en étant bien au chaud

    bien à l'abris dans vos palais

     

    ARRETER CES MASSACRES

    Ces" HOMMES "veulent  seulement vivre en Paix

    Ce ne sont pas vos enfants qui sont décimés par milliers

    Où mis  a mort et  torturés

      Vous ne le supporteriez

    Mais ce sont les  leurs

    alors évidement vos yeux , vous fermez

     

    Dirigeants de  ce Monde

    Arrêtez donc de  tuer

    CES INNOCENTS PAR MILLIERS

     

    Poésie: sous les bombes

     

     Les vidéos mises  sont surtout destinées

    A écouter  la musique qui va avec le texte. -mais c'est mon avis perso -

    Dites moi ce que vous en penser.

    Yahoo!

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 2 Mars 2016 à 15:18

    Ecriture très douloureuse qui n est que le reflet du monde actuel!!!

    Gbisous

    2
    Mercredi 2 Mars 2016 à 17:46

    Je partage ton cri d'indignation, Celiandra.

    Moi aussi j'ai le cœur qui se serre quand je vois tous ces gens qui fuient

    les horreurs de la guerre, partis sans rien , espérant trouver ailleurs un lieu où se poser,

    se reposer. J'ai honte pour ceux qui se permettent des réflexions du style : "Mais pourquoi ne restent-ils pas chez eux ?" quand je vois les scènes de dévastation dans leur pays. 

    Merci pour ce texte engagé.

    Amicalement,

    Sérénita

    3
    g
    Mercredi 2 Mars 2016 à 21:14

    Que dire !!!!

    tant qu'il y aura des gens pour construire des armes aussi puissantes soient-elles ...

    tant qu'il y aura des gens pour en faire usage contre des innocents ...

    tant qu'il y aura des gens qui ne cherchent que le pouvoir ...

    tant qu'il y aura ces gens là !!!!

     

    un grand bravo pour ce texte , émouvant, véritable .....

    je ne sais plus que dire,

    je ne sais plus que faire,

    après cette lecture ....

     

    bonne soirée Fée

    Bises amicales

    Déclik

      • Jeudi 3 Mars 2016 à 09:34

        Mon ami,

        tu ne sais plus quoi faire ,ni dire,

        alors écris écris

        et fais comme moi.

        Avec ses lignes  je vide simplement  mon coeur,

        je crie ,  non, je hurle la peine,

        la détresse qui l'empli devant  tant d'atrocités

        bisous

    4
    Vendredi 4 Mars 2016 à 17:55

    Tu es très sensible et tu ressens la détresse de tous ces gens qui vivent sous les bombes, et moi aussi j'y pense chaque jour, et je les plains. Tu as su par tes jolies phrases montrer ta douleur devant ces désastres et la détresses de ces gens. Je voudrais tant que la paix règne sur cette Terre et je n'arrive pas à comprendre la bêtise des guerriers.

    Bisous

    Am

    5
    Samedi 5 Mars 2016 à 14:02

    Bonjour Celiandra,

    ton texte est engagé et c'est bien . On ne peut de toute façon rester silencieux devant de telles horreurs. Les enfants sont toujours les victimes innocentes de ces conflits qui font la joie des marchands d'armes. Ce monde hélas est devenu tellement dangereux , qu'immanquablement de telles scènes se reproduiront encore et encore . Notre force est de dénoncer avec nos mots, nos poésies, nos chansons cet état de fait, ce sont nos armes à nous contre la barbarie .

     

    Amicalement

    claude

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :