• Poésie: Vous mes .....

     

    Vous

     

    Mes tourments

     

    Qui sans cesse êtes présents

     

    Qui m’empêchez de vivre normalement

     

    Je vous en prie

     

    Laissez-moi tranquille un instant

     

    Laissez-moi vivre

     

     Comme je l’entends.

     

     

     

    Vous

     

    Mes tourments
    Laissez moi vivre simplement

     

    Vous m’empêchez

     

    Même de rire normalement

     

    Laissez-moi parcourir

     

     par tous les temps les champs

     

    Gravir  les sommets

     

     Et Lors  de mes   ballades

     

    A travers  les forêts

     

    Rencontrer  comme avant

     

     Les chevaux  indomptés

     

     

     

    Laissez-moi  vivre facilement

     

    Afin que je puisse  Courir

     

     À perdre haleine

     

    Sur la lande déserte

     

    Allez à la rencontre

     

    Des lapins sauvages

     

    Ou De mes sœurs les Fées

     

     Et pouvoir  jusqu’au matin,

     

    Rire et danser

     

     

     

    Vous mes tourments             

     

    Qui m’empêchez

     

    De vivre comme je l’entends 

     

    D’aimer et d’être aimer

     

    De prendre un peu  plaisir,  de liberté é

     

    Sans avoir a pensé que vous m’épier

     

    Car sans cesse vous êtes présents

     

     

     

    Et qu’au  moindre pas dévié

     

    Montrez  l bout de votre nez

     

     

     

     

     

    Vous, mes tourments

     

    Qui même dans mes rêves

     

    Vous venez  me hanter

     

    Je vous  en prie

     

    PARTEZ

     

     

     

     

    Yahoo!

  • Commentaires

    1
    Vendredi 7 Novembre 2014 à 22:46

    une belle prière en fait mais il faut tenter de positiver

    2
    Samedi 8 Novembre 2014 à 07:48

    Le tourment n'est autre qu'un instant du passé qui vient nous reprocher, ne pouvant plus agir sur le passé, il nous faut l'accepter tel qu'il est, ce n'est pas parce qu'on a fait une erreur un jour que l'on va la refaire, le fait de s'être trompé et se le reconnaitre permet de faire le point sur son passé et empêche celui ci de venir nous tourmenter

    amicalement

    Claude

    3
    Samedi 8 Novembre 2014 à 15:56

    Très difficile à oublier!!!parfois ça revient à gros galops, parfois ça nous quitte pour revenir un peu moins fort avec le temps smile

    bisous

    4
    Samedi 8 Novembre 2014 à 16:55

    J'espère qu'il ne s'agit pas de tourments physiques, chère Céliandra, même si les tourments du chagrin ne sont guère plus supportables. Mais je suis touchée par ta chanson si sincère et je te souhaite la fin d'une épreuve qui bloque ainsi tes souhaits les plus profonds.

    Je t'embrasse,

    Lorraine

     

     

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :