• Au premier regard.......


    .

     

     

     

    Sur une musique/vidéo de

    GIOVANNI MARRADI - Shadows 

    Au premier regard.

    Au début ce n’était pas grand-chose…

    car   c'était infiniment petit

    On pouvait juste  distinguer  une minuscule point noir

    -était ce une graine?  un petite pierre ,

    ou autre chose

    Nul n'aurait pu le dire quand il  l'a voyait

    Dans le creux de la main qui l’avait trouvé.

    Posée  sur la  terre    à tout hasard par  celle-ci   

    Elle  se mit à grandir. au bout de quelques semaines

    Mettant tout d’abord une tige  très frêle,   très fragile,

    Qui au fils des jours s’éleva,  de plus en plus vigoureuse,

    Dépassant     en peu de temps la taille

    Du plus grands des habitants  de la contrée 

    Puis sa végétation s'arrêta ..

     Elle resta ainsi  une grande tige bien verte

    insensible au soileil cuisant

    qu'au froid glacial

     Des mois passèrent.

    Chaque matin les villageois   venaient jeter

    Un coup d’œil à  cette curiosité.

    Que cela pouvait il être.?

    Une fleur, une mauvaise herbe?

    Nul ne pouvait le dire

    Lassés   de voir qu’elle ne "donnait rien"

    Ils décidèrent un  beau  matin de la couper.

    La Main qui l’avait mis en terre

    S’opposa avec courage  à cette  ultime décision

    Durant des  nuits elle prit l’habitude de s’allonger

     Près de sa protégée…

    Oubliant  souvent de boire et  de manger.

    Elle finit par s’affaiblir mais personne ne vint à son secours

    Arriva  le moment ou elle ne put plus bouger

    Tant ses forces l’ayant  abandonné.

     Voyant cela la plante se mit à bouger  ...

    La première chose qu’elle ouvrit

    Fut une grande spathe de couleur marron

    Rien de bien attrayant  mais cela fit de l’ombre à son amie

      Au  fils des jours  alors que celle ci continuait à se développer

    Et que sa  base s’élargissait

    Elle ouvrit  des pétales  dentelés aux multiples couleurs

    Et d’une incroyable légèreté

    Puis ce fut au tour d’une autre spathe violette  

    Et d’une autre encore  plus petite de couleur  verte

    Dans cette dernière d’étranges bulles irisées  bouillonnaient

     Et  vers le ciel s’élevaient

    Retombant  en s’éclatant

     Sur la main  toujours  couchée à son pied

    Grâce à ces bulles dites « gouttes  de vie »

     Celle-ci reprit rapidement des forces

    Dans le village la nouvelle se  répandit très vite

    Les  habitants honteux et  confus  comprirent  

    Que quelques soient les formes, les couleurs

    On ne juge pas un être,une chose,

    Par son   l’apparence

    Mais ce qui l’a dans le cœur

     

      Celie

    Au debut ce n'etait...

    Pure fractale

    Yahoo!

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 11 Juin à 12:14

    un musical et poétique bonjour fée celiandra

    très jolies fractale

    A= du troubadour Emmanuel

    2
    Lundi 12 Juin à 17:18

    Ton poème m'a mis les larmes aux yeux, d'émotion mais aussi d'admiration et surtout de plaisir à lire une si belle histoire qui me ravit 

    bisous

    Am



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :