• Poésie: L'indifference 13 02 2015

     

     

     

     

     

     

     

    L’indifférence…..

    Ne pas voir,

    Ne plus vouloir voir

    Passer en levant les yeux,

    Tourner la tête de l’autre côté

    la gêne vous assaille ,n'est-ce pas?

    Sentir que vous êtes si bien

    Passer sans vous préoccuper

    De cet Homme agenouillé

    Sur le sol gelé

    avec pour manteau une vieille couverture rapiécée

    qui laisse passer le froid de tous les cotés ,

    Qui tend vers vous

    Une main décharnée

    en demandant  la charité ?

    Et voit votre indifférence

    Cette indifférence

    Que vous manifestez vertement

    quelquefois même oralement

    Est-ce cela que l’on vous a enseigné.

     

    Savez vous qu’elle est pire que tout ?

    Qu’elle peut vous amener

    A faire des gestes inconsidérés ?

    Par exemple se suicider ?

     

    Que dira alors votre conscience

    Lorsque vous apprendrez

    Que ce malheureux

    Que tous les jours vous voyiez

    Sur le trottoir du boulanger

    A été retrouvé mort au petit matin ?

     

     

     

     

     

     

     

    Yahoo!

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 13 Février 2015 à 18:50

    Triste réalité
    Bien ton exposé
    Un mot qu'il faudrait bannir de nos cerveaux
    Il génère des maux
    Il est nécessaire d'en prendre conscience
    Pour qu'il n'y ai plus cette indifférence
    Au plus la civilisation avance dans le temps
    Au plus les humains deviennent indifférent
    Grave on ne le dénoncera jamais assez
    Pour qu'une telle situation puisse s'arrêter
    Bonne soirée
    B I Z
    ps: je t'espère mieux
    Les prêtres sont de ma ville
    VL/Claude




    2
    Vendredi 13 Février 2015 à 19:21

    Et on nous parle de solidarité, d'égalité, dans les grands rassemblements....c'est à mourir de rire

     

    Bonne nuit la fée

    3
    Vendredi 13 Février 2015 à 21:19

    L'indifférence tue... c'est vrai.

    Notre devise ne rime plus à grand chose. Il n'y a pas de fraternité, du moins pas celle qui ne laisserait pas sur le pavé les plus fragiles d'entre nous.

    Merci pour ce poème Madame la Fée.

    4
    Vendredi 13 Février 2015 à 23:56

    l'indifférence elle te tue à petits feux comme le chante Bécaud

    5
    Samedi 14 Février 2015 à 07:09

    L'indifférence est partout, elle nait même chez ceux qui s'en sont sorti, c'est la gangrène de se siècle, le monde crève de cette indifférence, ce n'est que lorsque la misère va nous toucher dans notre chair que nous comprendrons

    amicalement

    Claude

    6
    Samedi 14 Février 2015 à 14:16

    Je n'arrive pas à commenter car c'est un sujet très dur et auquel je suis sensible (un de mes arrières grands pères a terminé sa vie en SDF, bien avant ma naissance...)... Et dans un sens c'est le seul arrière grand père dont j'ai entendu parler...

    Bisous

    Am

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :